John Doe

Continuez à porter le masque s’il vous plaît

Voilà bientôt six mois que la plupart des restrictions en lien avec le Covid-19 sont tombées en Suisse. Pourtant, la PANDEMIE demeure loin d’être définitivement enrayée et menace toujours le pays avec une très inquiétante 6e vague. A en croire les dires de la prestigieuse et incorruptible institution qu’est l’OMS, la PANDEMIE est « loin d’être finie ». Il est alors légitime de s’interroger sur les raisons pour lesquelles la population se relâche et semble oublier les gestes barrières fondamentaux, à commencer par le port du masque.

Ce n’est pas le moment de se laisser aller! Après presque deux ans et demi de lutte acharnée contre la PANDEMIE de Covid-19, nous observons que beaucoup de nos concitoyens se décontractent et semblent oublier les gestes barrières rythmant nos quotidiens. Pourtant, le virus est encore en circulation et continue à faire des ravages. On constate que les personnes plus âgées, plus à risque et certainement plus responsables continuent à porter le masque dans les transports pour eux et surtout pour les autres, contrairement aux jeunes. Parmi eux, seuls quelques étudiants de l’EPFL ou de l’UNIL se protègent, profitant certainement de connaissances plus approfondies en virologies que la majorité de nos concitoyens. Cette élite a gardé en tête la dangerosité que représente ce virus avec plus de 1% des décès en Suisse de personnes de moins de 50 ans comme le démontre le schéma ci-dessous! Cette jeunesse éduquée demeure malheureusement l’un des seuls enseignements positifs de ces derniers mois à l’inverse des irresponsables qui pullulent désormais partout.

Parmi eux, les anti-masques complotistes d’extrême droite tentent de faire de l’obscurantisme autour des mesures de protection et mettent en danger la sécurité sanitaire du pays. Leurs pauvres arguments se limitent bien souvent au bon développement des enfants qui aurait été perturbé par le masque pendant deux ans ou encore à une soi-disante faible létalité du virus. Au sujet des complotistes largement majoritaires dans les transports et à l’extérieur aujourd’hui, la page du covid semble définitivement tournée en toute inconscience. Nous entendons parfois même des discours inquiétants remettant en cause la politique de protection établie par nos autorités qui ont toujours prouvé leurs compétences durant la PANDEMIE comme pour la gestion des masques au printemps 2020.

Malheureusement, il existe encore une pire engeance que les inconscients sans masque: ceux qui doublent ce vice avec la non-vaccination. D’ailleurs, le premier ministre canadien Justin Trudeau les avait qualifiés à juste titre de racistes et sexistes. Nous saisissons bien la pertinence de la comparaison dans ce contexte. Logiquement, ces irresponsables devraient être sévèrement sanctionnés à hauteur du risque qu’ils font courir à la société.

Au nom de la liberté que nous retrouverons lorsque nous sortirons de cette grave PANDEMIE, nous vous demandons de rester solidaires en respectant les gestes barrières avec le port du masque.

Laisser un commentaire