John Doe

Des crasseux se bagarrent contre des vitrines à La Chaux-de-Fonds

Il y a quelques jours, nos camarades du 20 minutes nous informaient que des vitrines de magasins avaient été vandalisées par des anticapitalistes à la Chaux-de-Fonds, en signe de protestation contre le Black Friday.

Cet événement survenu entre deux tableaux aspergés de velouté de tomate et trois blocages d’autoroute par des profs universitaires n’avait sur le coup pas retenu notre attention, jusqu’à ce qu’il soit revendiqué par le blog officiel de la dégénérescence d’extrême gauche romande, dont je ne citerai pas le nom.

Comme vous le savez déjà, ce blog diabolique qui plonge dans le néant intellectuel total toute âme déchue qui aura le malheur de le survoler, n’en est pas à sa première revendication de dégradation de biens dans l’espace public. Il ne fut donc pas surprenant de voir cette équipe de punks à chien se vanter de ce nouvel exploit minable. Un acte que ces êtres déconstruits qualifient «d’écogeste» tout au long de leur article diarrhéique, que je vous déconseille fortement de lire au risque de fortes conjonctivites.

Je relèverai cependant le mal que les auteurs se sont donné afin d’offrir à leurs lecteurs une marche à suivre détaillée appelant à saboter d’autres vitrines. Un fait révélateur sur la clientèle de ce blog, pour qui il semble déjà trop compliqué d’un point de vue physique ou intellectuel de taper et gribouiller sur des vitrines de commerçants pendant la nuit.

Laisser un commentaire