John Doe

La vie des blancs n’a strictement aucune importance

Une nouvelle affaire mettant en évidence que pour les médias, la vie des blancs a autant d’importance qu’une porte en bois.

Le 12 avril dernier, le métro de New York fût attaqué par un terroriste. Un homme armé et portant un masque à gaz lança un engin fumigène avant d’ouvrir le feu sur les passagers. Résultat de l’opération: 30 blessés et un fugitif.

Choqués, les médias internationaux allumèrent leur moteur pour montrer du doigt, comme d’habitude, le droit de posséder une arme comme le principal responsable de cet acte et mirent en avant l’engagement de la Maison Blanche et de la nouvelle maire démocrate de New York dans cette affaire.

Deux jours plus tard, le tireur fût attrapé mais problème… il n’était pas un suprémaciste blanc, mais un militant afro-américain de la cause noire… malaise dans les studios.

Le suspect s’appelle Franck James et avait déjà été condamné 12 fois par le passé pour divers délits. Il animait une chaîne YouTube promouvant la guerre raciale contre les blancs.

Ces faits n’allant pas dans le sens du système, de nombreux médias clôturèrent l’affaire en parlant de simples « discours politiques décousus » de la part de Franck James et se concentrèrent sur le véritable « héros » de l’affaire, Zack Tahhan, un réfugié syrien l’ayant reconnu dans la rue avant d’appeler la police.

Voilà comment un acte terroriste contre les blancs s’est miraculeusement transformé en acte de bravoure d’un réfugié avant de disparaître du regard des médias.

Selon que vous serez blanc ou noir, les jugements des médias rendront vos vies importantes ou non.

Réécriture à l’ère de notre temps d’une citation de La Fontaine.

Laisser un commentaire