L’Allemagne est à nouveau victime de culpabilisation dans le but de lui faire cracher un maximum de pognon. Je me demande comment réagirait la Russie si cette même exigence lui était soumise pour rembourser les frais occasionnés par l’expérience communiste.

Letemps.ch

Le gouvernement polonais a estimé jeudi le coût financier des pertes de la Seconde Guerre mondiale à mille trois cents milliards d’euros et a déclaré qu’il allait «demander à l’Allemagne de négocier ces réparations».

Plus de deux fois le PIB polonais, pourquoi se contenter de si peu?

«C’est une somme importante de 6,2 trillions» de zlotys, a déclaré lors d’une conférence le vice-premier ministre Jaroslaw Kaczynski, chef du parti Droit et Justice au pouvoir, ajoutant que le processus avant que la Pologne ne reçoive ces réparations serait «long et difficile».

Dans ce total «une partie très sérieuse est la compensation pour la mort de plus de 5,2 millions de citoyens polonais», a-t-il souligné. Selon le rapport, les pertes matérielles sont estimées à 800 milliards de zlotys (170 milliards d’euros). Jaroslaw Kaczynski a fait ces déclarations lors d’une conférence consacrée à la présentation d’un rapport sur les pertes de la Pologne lors de la Deuxième guerre mondiale.

Mais le gouvernement allemand a rejeté les demandes polonaises dans la foulée estimant que cette question était «close». «La position du gouvernement fédéral n’a pas changé, la question des réparations est close», a déclaré un porte-parole du ministère des Affaires étrangères. «La Pologne a renoncé à de nouvelles réparations il y a longtemps, en 1953, et a confirmé cette renonciation à plusieurs reprises», a-t-il ajouté.

Depuis son arrivée au pouvoir en 2015, PiS a souvent mis en avant la question des réparations. Les travaux sur ce rapport ont été entamés en 2017.

«L’extrême droite» polonaise est au niveau de certaines communautés qui passent leur temps à chialer pour obtenir des réparations. Quels genres d’escrocs reviennent 80 ans après un événement pour réclamer des dommages et intérêts qui en seraient liés?

«Nous avons non seulement préparé un rapport, qui est un document ouvert et qui sera certainement complété, mais nous avons également pris une décision, une décision relative à une action ultérieure, a ajouté Jaroslaw Kaczynski, et cette action consiste à demander à l’Allemagne de négocier ces réparations. Et c’est une décision que nous allons mettre en œuvre».

«Les Allemands ont envahi la Pologne et nous ont fait d’énormes dommages. L’occupation était incroyablement criminelle, incroyablement cruelle et a causé des effets qui, dans de nombreux cas, se poursuivent jusqu’à ce jour», a encore dit le président du PiS. Selon l’Allemagne, la Pologne avait renoncé aux réparations de guerre de la part de l’Allemagne de l’Est en 1953, ce que les conservateurs polonais contestent.

Le nationalisme polonais consiste bien à geindre comme des adolescentes épleurées tout en faisant la manche.

Le gouvernement polonais tente effrontément d’extorquer des sommes astronomiques aux Allemands à la façon dont les Juifs avaient exigé des réparations pour la Shoah auprès de ce même gouvernement, chose qu’il avait balayée à l’aide d’une loi, à juste titre.

Il est temps que les Européens regagnent leur dignité en cessant de se déshonorer par le recours à de telles pratiques de vautours, encouragées par le non traitement de cette maladie mortelle qu’est l’ethnomasochisme.