John Doe

Mario Balotelli rage contre la Swiss Football League

Il est en forme! «Super Mario» a brillé ce week-end à Bâle. Le footballer du FC Sion s’est illustré, non pas par sa performance sur le terrain, mais par des gestes pas très amicaux lancés aux supporters bâlois, suivi d’une pleurniche sur les réseaux sociaux, digne d’une influenceuse en furie.

C’est après une faute non signalée par l’arbitre que le joueur «italien» a laissé exprimer une première fois ses émotions en lançant un doigt d’honneur au kop rhénan. Il a ensuite récidivé en quittant le terrain après son changement. Une réaction surprenante de la part d’un athlète qu’on a toujours connu sérieux et calme.

Mario en plein flirt avec les ultras bâlois

Un geste qui, selon nos confrères du Matin, serait la conséquence d’insultes racistes lancées par les supporters bâlois. Nous ne doutons pas que ces affirmations sont appuyées par des sources sûres et ne sont nullement diffamatoires.

«Quelles-sont vos sources M. Jacquier?»

Ce lundi, Mario n’avait apparemment pas totalement digéré la rencontre, puisqu’il s’en est pris directement à la Ligue suisse de football sur sa page Instagram, le tout en trois langues:

«Je ne sais pas dans quel genre de mafia vous êtes, mais, croyez-moi, des joueurs comme moi ne sont pas fiers d’être dans une ligue où l’injustice, la corruption et l’incapacité sont souveraines. Le football est un travail et nous devons tous le prendre au sérieux, y compris les arbitres. Je ne vais pas continuer à risquer ma propre santé sur le terrain sans être protégé des fautes des adversaires et des agressions des supporters. Je me fiche vraiment de ce à quoi vous êtes habitués avant, mais vous devez changer cela dès que possible et le monde doit mettre un œil sur cette ligue pour voir la honte qu’ils font. J’ai fait une erreur, je vais payer pour cela… la fédération a fait une erreur? Elle paiera pour cela. L’arbitre a fait des erreurs? Il doit aussi le payer.»

Au vu de cette cascade de sanglots au ton victimaire et méprisant, c’est avec beaucoup de bienveillance et d’affection que je propose de rebaptiser «Super Mario» en «Princesse Peach».

Laisser un commentaire